implants-cheveux-arthestic-

Le traitement I-PRF pour les cheveux est une des innovations les plus récentes pour combattre efficacement la chute de cheveux chez les hommes ou les femmes. Utilisé depuis des années en implantologie ou orthopédie avec d’excellents résultats, cette technique est désormais proposée en thérapeutique capillaire.  Elle consiste à utiliser un concentré de plaquettes, obtenu par centrifugation du sang du patient. Cet extrait très riche en ingrédients actifs tels que facteurs de croissance, vitamines ou nutriments,  permettra de régénérer naturellement le cuir chevelu, stimulant ainsi activement les cheveux.

QU’EST-CE-QUE L’I-PRF ?

medecine_esthetique_arthesticL’IPRF, c’est l’abréviation de Plasma Riche en Fibrines. Ce traitement innovant apporte un vrai bénéfice en régénérant le cuir chevelu grâce à des facteurs de croissance secrétés par les propres plaquettes du patient traité. La substance obtenue utilise les principes actifs de croissance contenu dans le plasma riches des plaquette afin de stimuler la repousse des cheveux en agissant sur les cellules souches du follicule pileux du ou de la patiente, sur les fibroblastes du derme capillaire et en améliorant la vascularisation locale. L’I-PRF est un concentré riches en plaquettes, fibrine et leucocytes.

LES INDICATION DU PRP/I-PRF POUR LES CHEVEUX

indication médecine esthetique arthestic parisLes injections de PRP/I-PRF dans le cuir chevelu permettent de ralentir la chute des cheveux tout en stimulant la repousse.

Cette technique peut être utilisée pour traiter :

– Une chute passagère des cheveux (changement de saison, carence vitaminique, pelade, etc…),

– Une calvitie naissante (ligne frontale, golfes temporaux, alopécie diffuse…) d’origine génétique ou non,

– Avant ou après une greffe de cheveux pour booster l’action de la greffe.

L’ INTERVENTION EN PRATIQUE

greffe capillaire FUT FUECette intervention à but thérapeutique est exclusivement réalisée par un médecin. Cette procédure débute par un simple prélèvement sanguin qui est immédiatement centrifugé afin d’obtenir un produit contenant une forte concentration de plaquettes. Les tubes de prélèvement de l’I-PRF diffèrent du PRP. Ils sont dénués d’additifs chimiques ce qui élimine un risque de réaction à corps étranger ou d’allergie.

S’agissant d’une manipulation du sang, les conditions d’hygiène sont bien évidemment irréprochables.

L’IPRF est ensuite directement injecté par mésothérapie au niveau des zones à traiter du cuir chevelu grâce à une seringue munie d’une aiguille très fine. La séance pouvant parfois être légèrement douloureuse, une anesthésie locale de la zone à traiter pourra être proposée.

Le traitement I-PRF cheveux comprend en général 3 séances espacées d’un mois d’intervalle, suivie d’un entretien annuel en moyenne. Une séance d’injection dure environ 30 minutes.

Aucune éviction sociale n’est à prévoir. La reprise des activités sociales et professionnelles est immédiate.

LES RÉSULTATS ATTENDUS*

Microgreffe cheveux parisLes résultats sont progressifs :

  • Après la première séance, les cheveux ont déjà un aspect plus brillant, plus soyeux et plus épais au toucher.
  • Après la deuxième séance, il y a une nette diminution de la chute des cheveux.
  • Après la troisième séance, on constate la repousse des cheveux.

On notera une amélioration significative de la texture et de la densité des cheveux ainsi qu’une repousse des follicules dormants sous la peau.

L’association avec des séances de photomodulation capillaire par LED permettra d’optimiser encore plus les résultats.

*Les résultats attendus peuvent varier en fonction  de chaque individu.

LES CONSEILS POUR UNE INJECTION DE I-PRF REUSSIE

Il faut éviter toute prise de médicaments favorisant le saignement la semaine précédant l’injection d’acide hyaluronique, et au contraire préférer des traitements diminuant les suites (ARNICA, EXTRANASE  etc…) quelques jours avant l’injection.

Vous pouvez être traité(e) sur peau bronzée ou non.

Le traitement par PRP/I-PRF peut être inconfortable, voire douloureux, c’est pourquoi une anesthésie locale peut vous être proposée.

Une séance de LED pourra vous être proposée immédiatement après afin de limiter les suites au maximum.

La prise d’Arnica 9 CH ainsi que d’Extranase est conseillée dans les 2 à 4 jours suivant le traitement.

Vous pouvez reprendre vos activités dès la fin de l’injection.

Les suites sont simples :

Après les injections, vous pourrez présenter quelques légères rougeurs ou petits bleus.

Un petit œdème peut aussi apparaître après les injections qui disparaîtra après quelques jours. Prendre de l’EXTRANASE permettra de les prévenir et/ou les faire disparaître rapidement.

LA CONSULTATION PREALABLE

médecine esthetiqueAprès avoir éliminé les éventuelles contre-indications, le médecin déterminera la cause de votre alopécie ou de votre problème capillaire et votre praticien vous proposera un nombre de séance et s’il est préférable d’y associer un traitement complémentaire (LED, compléments alimentaires…).

ARTHESTIC - Centre Esthétique Madeleine