skip to Main Content

A partir de quel âge commencer les traitements de médecine esthétique et par quoi commencer ?

La médecine esthétique a bouleversé la manière dont les problèmes esthétiques peuvent être corrigés et solutionnés et ce, grâce à de nouvelles techniques qui permettent des réponses simples, non invasives tout en étant efficaces.

Le fait est que les solutions ainsi proposées ne requièrent pas nécessairement d’attendre que l’on arrive à un certain âge. Bien choisies, certaines d’entre elles sont indiquées même à partir de 20 ans.

On vous dit ici par quoi commencer pour profiter des solutions que la médecine esthétique met à votre disposition.

Le peeling et l’HIFU

Grâce au peeling, la peau se débarrasse des couches superficielles placées au niveau de l’épiderme et peut ainsi retrouver tout son éclat. Les pores dilatés, les excès de sébum, mais aussi les tâches d’acné et les cicatrices disparaissent. De même, les points noirs sont neutralisés.

Il s’agit notamment de peelings moyens qui ont pour but de stimuler naturellement les cellules de la peau tout en l’exfoliant en profondeur afin qu’elle se débarrasse de ses impuretés.  Cette technique peut être proposées dès 18 ans afin d’améliorer la qualité de peau et son renouvellement futur.

A partir de 25-30 ans, il peut aussi être intéressant d’expérimenter les ultrasons focalisés de haute intensité ou HIFU qui visent déjà à prévenir et à corriger les relâchements cutanés légers au niveau du visage, mais aussi du cou sans oublier les paupières et la région localisée en dessous du menton.

A partir de 35-40 ans, l’HIFU se doit d’être étendu à la zone du décolleté, à la face interne des cuisses, des bras et sur toute autre partie du corps qui commence à subir les effets du temps et ainsi à présenter une peau relâchée.

Le mesolift, le comblement des cernes et des premières rides

A 30 ans voire même un peu avant, il est conseillé de débuter le soins esthétique appelé mesolift polyvitaminé ou à l’acide hyaluronique aussi appelé skinbooster. L’un et l’autre sont des solutions de rajeunissement et de raffermissement consistant à injecter dans les couches superficielles et profondes de la peau, divers soins adaptés à ses besoins.

Le mesolift aura pour effet d’hydrater, de prévenir l’apparition des rides, mais aussi de lui assurer un éclat de peau jeune et en pleine santé.

L’injection d’acide hyaluronique pour combler les rides d’expression et les cernes se veut aussi être une technique à privilégier pour garder une peau à l’aspect lisse le plus longtemps possible. A cela s’ajoute son effet imparable sur les lèvres que l’on souhaite être plus pulpeuses et plus douces tout en gardant un aspect naturel.

Toutes les techniques possibles à partir de 60 ans

A partir de 60 ans, toutes les techniques proposées par la médecine esthétique sont évidemment à privilégier du moment qu’elles permettent d’éviter les interventions chirurgicales invasives et s’accompagnant nécessairement d’une longue éviction sociale.

Il en est ainsi par exemple du V-lifting qui consiste à lutter contre le relâchement cutané par l’application de fils tenseurs lisses ou crantés résorbables permettant un résultat liftant d’une durée pouvant allez jusqu’à 12 à 18 mois.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.