skip to Main Content

L’EPILATION LASER CHEZ LES HOMMES

Qui a dit que l’épilation était réservée aux femmes ?

Le rapport des femmes et des hommes à la pilosité relève pour une immense majorité d’un effet de mode, selon les époques et les cultures. Il fût un temps, au 19ème siècle notamment où le poil était très érotique comme pour Gustave Courbet, par exemple, avec l’Origine du Monde. La pilosité, tant masculine que féminine, était alors valorisée comme un symbole de virilité pour l ‘homme, et de sensualité pour la femme.

De nos jours, l’homme assume une absence de poil, sans aller jusqu’à l’épilation intégrale, il y a des zones où ces messieurs aimeraient ne pas voir de poil…

Grâce à l’épilation laser apparue il y a plus de 20 ans, s’épiler n’est plus une corvée, surtout avec les lasers de nouvelle technologie disponibles au centre @Arthestic.

Les zones de prédilections seront toutes les zones corporelles (les épaules, les bras, le torse, le ventre, les aisselles, le dos, la ligne médiane du ventre…)  et certaines zones du visage (lèvre supérieure, barbe, menton…).

Il faut savoir que l’épilation laser est efficace surtout sur les poils foncés et les poils en phase de croissance (ils ne représentent que 15 à 20 % des poils en moyenne), on ne peut donc détruire qu’environ 15 a 20% des poils à chaque séance.

Combien de séances ?

4 à 10 séances selon chaque individu, avec un intervalle de 4 à 8 semaines.

Le centre @Arthestic est équipé de deux faisceaux lasers pour ne pas faire de jaloux, le laser Alexandrite pour les peaux claires, et  le laser Nd-Yag pour les peaux foncées.

Mais au fait, l’homme a-t-il plus de poils que la femme ? Et bien non, la femme possède autant de poils que l’homme, mais les siens sont plus fins et moins pigmentés. Ils sont souvent présents sous la forme d’un léger duvet peu visible, mais qui nous dérange tout de même, n’est-ce-pas mesdasmes ?

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.