skip to Main Content

Mon ovale est moins bien défini qu’avant, comment puis-je le traiter ?

Mon ovale est moins bien défini qu’avant, comment puis-je le traiter ?

L’un des marqueurs de vieillissement cutané du visage est l’affaissement de l’ovale du visage. Avec le temps, la peau de cette partie inférieure du visage se relâche, les bajoues s’accentuent et un double-menton peut apparaître.

Nous pouvons, grâce à différents traitements non chirurgicaux, prévenir ou traiter ces marques du temps qui passe. Ces traitements redéfinissent ou remodèlent la ligne de l’ovale, comme nous allons le voir ci dessous.

Les Ultrasons focalisés :

La technique médicale non invasive des ultrasons focalisés de haute intensité (HIFU : High Intensity Focused Ultrasound) a fait ses preuves ses dernières années. Elle permet de lifter la peau et de redéfinir la zone de l’ovale.

En réalisant des milliers de point de coagulation à différents étages du derme, la méthode HIFU stimule la synthèse de collagène et régénère le derme. Elle permet de s’adapter aux morphologies et aux attentes de chaque patient en ajustant la profondeur du traitement. En effet, un traitement des étages supérieurs du derme aura un effet sur le relâchement cutané. Une action sur les étages plus profonds agira sur la perte graisseuse.

En une à deux séances, il est possible de remodeler un ovale. Notez qu’il faut attendre au moins 3 mois après chaque séance pour obtenir des résultats optimaux.

Aucune préparation ne sera nécessaire avant vos soins. Cette technique  n’est pas très agréable mais tout à fait supportable. Les suites sont très faibles et consistent à de légères rougeurs de quelques heures. On a noté, dans de rares cas, quelques papules passagères. C’est pourquoi, vous pouvez reprendre une activité normale après la séance d’HIFU.

Pour garder un ovale bien défini sur le long terme, il est recommandé d’effectuer une séance d’HIFU tous les ans ou tous les deux ans.

Les fils résorbables :

La technique des fils résorbables PDO, en polidioxanone, se montre efficace dans la prise en charge de la ligne de l’ovale, seule, ou en association à un protocole d’HIFU.

Ces fils, insérés dans la peau suite à une anesthésie locale, ont une double-action : mécanique et biologique. Une première action mécanique de repositionnement des tissus et de raffermissement de la peau de l’ovale. Puis dans les semaines qui suivent le soin, une deuxième action biologique de biorevitalisation cutanée. Cette biorevitalisation est déclenchée par les fils qui se resorbent. Cet effet va repulper et raffermir toute la zone traitée.

Les effets peuvent être visibles directement après une séance. En moyenne, ils sont optimaux après 1 à 2 mois et progressent durant 3 mois.

Les suites induisent quelques rougeurs et parfois des hématomes passagers facilement camouflés par du maquillage, ce qui évite une éviction sociale.

En fonction du degré de relâchement cutané, une à deux séances par an sont nécessaires.

Les injections à l’acide hyaluronique :

La technique des injections à l’acide hyaluronique a un rôle volumateur dans le traitement de la ligne de l’ovale. Contrairement aux HIFU et aux fils PDO, les injections comblent des dépressions cutanées qui se sont crées au fil du temps telles que les bajoues. Ces dépressions donnent un aspect irrégulier et triste à la ligne de notre ovale.

Ainsi, le médecin va injecter de l’acide hyaluronique de part et d’autre des bajoues et le long de la ligne mandibulaire. De plus, pour un résultat encore plus net, il est possible d’effectuer un nappage d’acide hyaluronique au niveau des plis de l’amertume (entre le coin des lèvres et du menton.)

Les suites consistent à quelques rougeurs et parfois quelques hématomes passagers.

Une séance par an est conseillée afin d’entretenir le résultat ainsi obtenu.

 

 

Toutes ces techniques, agissant sur différents symptômes et avec des résultats complémentaires, peuvent être combinées et seront efficaces sur un relâchement léger à modéré.

Bien que non chirurgicales, il est indispensable d’effectuer une consultation médicale au préalable.

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.