skip to Main Content

L’ esthétique a evolué … Et moi alors ?!!

J’ai décidé de prendre ma vie en main !

A l’ombre des 40 ans une femme a besoin de pouvoir se retourner sur sa vie en la regardant avec satisfaction. Est-ce mon cas ?

Un petit feedback d’une vie finalement plutôt agréable en quelques dates :

1978 : Naissance, un bel enfant potelé et maman qui m’applique consciensieusement tous les jours de l’huile d’amande douce.

1987 : Club dorothée et chocolat chaud (enfance remplie de dessins animés déjantés qui nous ont bien fait rires), et surtout tous les étés, la PLAGE, mais bien sûr sans protection solaire (ouille !ouille !!). Vive la Biafine !

1991 : Nirvana SMELLS LIKE TEEN SPIRIT (Mouvement grunge obligatoire), premiers essais capillaire et de maquillage désastreux et bien sûr zéro démaquillage le soir (aie aie aie !!!).

1998 : Premier job, premier salaire, (Chez un médecin esthétique, le rêve ! j’ai toujours adoré l’esthétique et la médecine, alors les 2 combinés quoi de mieux !). Je commence ma vie d’adulte ! Et enfin je me paye mes premières crèmes de grande marque, la vraie vie quoi… En plus, j’avais la chance de tester pleins d’échantillons, bon ok ! pas toujours une réussite… mettre des crèmes non adaptées, n’est pas forcément bon pour la peau…

2000 : WHAOUUUU les années 2000 une nouvelle ère : les portables, internet, l’ouverture au monde (déjà le mur de berlin en 1989 quoi d’autre…) , et là les sérums qui débarquent et oh malheur, les cabine d’UV et la fâcheuse mode d’ avoir toujours l’air de revenir de la plage (on en a tous fait des bêtises…).

2005 : Fêtes à gogo, peu de sommeil, on profite à fond de la vie, anti-cernes me voilà et mes nouveaux amis s’appellent désormais sérums, anti-rides, anti-poches, anti-tout ! Enfin, je suis sûre que vous les connaissez ceux-là…

2008 : Rencontre de mon cher et tendre, puis enfant, mariage, la vie est belle…la peau un peu moins. C’est beau de faire des enfants, mais y’a des petits aléas qu’il faut désormais combattre quotidiennement… « c’est quoi toutes ces crèmes maman ? »

2015 : Avec une vie professionnelle bien chargée, je rencontre enfin le médecin qui me redonne des étoiles dans les yeux quand je la regarde travailler et qui m’inspire confiance ! J’aime toujours autant mon métier, j’ai toujours la même admiration pour la médecine esthétique mais l’expérience à eu raison de moi, après de nombreuses déceptions, ratés en tous genres et j’en passe… Premières rides, aller je me lance premiers traitements à l’acide hyaluronique dans les mains de ma bonne fée. Et HOP un petit coup de baguette magique… il n’y a plus de cernes, MAGIQUE…

2016 : La libération professionnelle, je claque les portes d’un endroit où j’étouffe, ma bonne fée me retrouve, m’embauche et là je m’éclate, exalte, sais ce que je veux et surtout ne veux plus… A la poubelle les crèmes inutiles et l’impression d’être un rat de Laboratoire. Je vais à l’essentiel, fais du tri dans ma salle de bains et ma bonne fée me fait découvrir des traitements qui permettent d’avoir un teint éclatant quotidiennement…

Aujourd’hui 05 janvier 2017, les années ont passées à une vitesse…. J’ai l’impression d’être passée à la fibre !! Ce qui avant me paraissait lointain, est là ! L’essentiel est à ma porte, j’ai banni toute forme de futilité désormais…

Il me reste tant de choses à faire, à voir, et les années m’ont permises de savoir que le temps d’une vie est si précieux. RIEN n’arrive par hasard, tout sert à devenir celle ou celui que vous êtes aujourd’hui…. Je sais d’avance que je n’aurai pas assez d’une vie pour réaliser tous mes souhaits mais je sais aussi que chacuns de mes pas sera désormais réalisés avec passion, amour, envie…

Un conseil : Qu’on ai 20, 30, 40 ou 70 ans, avancez avec plaisir et conviction, ne laissez rien ni personne ternir vos rêves qu’ils soient fous, impossibles ou inssaisissables … Il n’y a que le temps qui sera votre ennemi. J’ai moi-même appris à le repousser discrètement… A quand votre tour ?

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.