Les poches malaires (poches sous le côté des yeux), comment les prendre en charge ?

Les poches malaires (poches sous le côté des yeux), comment les prendre en charge ?

On distingue plusieurs sortes de poches au niveau des yeux. Celles sous le côté des yeux se caractérisent par certains éléments et surtout, une fois qu’elles sont installées, il est difficile voire impossible de les déloger avec les crèmes ou contours des yeux. Il existe une seule technique en médecine esthétique qui a fait la preuve de son efficacité  avec les poches malaires,  la méthode des ultrasons appelée « HIFU » ou Ultrasons focalisés de haute intensité. Voici ce que vous devez savoir.

 

Des poches inesthétiques sous vos yeux

Vous ne devez pas les confondre avec les cernes. En réalité, il existe une différence puisqu’une poche malaire se localise sous ceux-ci. Ces poches sous le côté des yeux se situent au niveau de l’os malaire. D’où l’origine de leur appellation. On peut donner une illustration en disant qu’elles forment des sortes de petits sacs sous les yeux, plutôt du côté externe de ceux-ci. Elles apparaissent gonflées au-dessus de vos pommettes. Les poches malaires rendent le visage moins beau et surtout, plus fatigué. Elles font également vieillir votre visage. Il faut tout d’abord comprendre la raison de leur apparition sous le côté de vos yeux afin de les combattre avec efficacité.

Ces poches en haut de vos pommettes se manifestent au début par un œdème. On parle plus précisément d’œdème malaire. Une mauvaise alimentation et une hygiène de vie inappropriée vont aggraver la situation. Ainsi, les poches malaires deviennent permanentes et provoquer un relâchement cutané de la peau localement.

 

Que pouvez-vous faire dans un premier temps ?

Il est impératif de revoir votre alimentation. Vous devez aussi adopter une bonne hygiène de vie et éviter tous les facteurs aggravant ces poches. Vous devez éviter une alimentation trop riche en sel. C’est pourquoi il est nécessaire de faire attention au sel que l’on trouve dans l’alimentation industrielle. Contrôler votre alimentation du soir en misant sur des repas légers. Mangez de façon saine et équilibrée. Intégrez à votre régime des aliments ayant une bonne action sur la rétention en eau. Il faut un bon drainage lymphatique et sanguin.

Attention à la consommation abusive d’alcool et surtout, pensez à boire beaucoup d’eau. Cela peut induire des dégâts considérables dans l’organisme. En plus d’une alimentation appropriée, mettez tous les moyens de votre côté afin de favoriser un meilleur sommeil. Bien aérer votre chambre à coucher. N’oubliez pas de faire un démaquillage soigneux avant de passer au lit. L’application d’eau de bleuet peut avoir un effet décongestionnant sur celles-ci. Pratiquez une activité sportive que vous aimez de manière régulière.

 

Faire des séances de HIFU

Les ultrasons focalisés de haute intensité sont efficaces contre les poches malaires. Cette intervention se fait en centre de médecine esthétique par un spécialiste qui maîtrise bien la technique. Le HIFU est capable d’agir sur les muscles et les graisses mais aussi la peau. Le médecin esthétique à l’aide des HIFUs va stimuler la qualité de peau sur les poches malaires. Le HIFU améliore aussi la circulation lymphatique et sanguine. Vous allez constater des résultats intéressants dès la première séance qui dure une trentaine de minutes. Vous pouvez faire durer plus longtemps les résultats si vous observez les conseils prodigués plus haut. La technique des ultrasons focalisés de haute intensité a fait ses preuves dans le traitement de divers défauts du visage et corporels impliquant un relâchement corporel. Consultez maintenant le médecin esthétique en vue de faire disparaître vos poches malaires.

Et pour l’avenir, les médecin esthétiques comptent beaucoup sur la technique de l’Endolift pour encore mieux améliorer cette zone.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.