skip to Main Content


La FUE est une technique de microgreffe répondant aux problèmes de calvitie. Elle peut être proposée aux Hommes comme aux Femmes et sur beaucoup de types de cheveux. C’est une technique de microgreffe capillaire dans laquelle les greffons sont prélevés un par un à l’aide d’un punch. Cette technique ne nécessite aucune bandelette et ne laisse donc pas de cicatrice.

Qu’est ce que la FUE ?

La FUE est une technique qui vient prélever les bulbes capillaires des patients directement à l’aide d’un petit punch de 1  millimètre de diamètre maximum.

La zone de prélèvement est toujours la zone occipitale (à l’arrière de la tête entre les deux oreilles) où les bulbes de cheveux ont la plus longue espérance de vie de toute les têtes. C’est d’ailleurs pour cela que l’on l’appelle la « zone éternelle »! Les greffons ainsi récupérés sont ensuite réimplantés dans les zones à couvrir.

Il est essentiel que les greffons obtenus par FUE soit de la meilleure qualité qui soit. Pour être d’excellente qualité et assurer une parfaite repousse,  un greffon doit toujours être prélevé avec sa racine et ses annexes (glandes, vaisseaux…). La FUE est ainsi une technique qui demande minutie, savoir-faire et précision. La microgreffe par FUE se fait toujours sous anesthésie locale et est donc totalement indolore.

Cette technique ne s’adresse pas théoriquement aux grandes calvities, mais est plutôt adaptée aux petites surfaces.

En outre, certains types de cheveux ne pouront pas bénéficier de la la FUE tels que les cheveux crépus, frisés, blancs et/ou très clairs (sauf s’ils sont colorés).

Dans la grande majorité des cas, la zone de prélèvement doit être entièrement rasée, ce qui peut poser problème.

Les indications de la microgreffe capillaire par technique FUE

Méthode de microgreffe capillaire développée depuis environ 10 ans, elle s’est rapidement améliorée afin de pouvoir étendre ses indications. En effet, elle a été longtemps réservée pour les petites calvities mais depuis quelques temps, avec les progrès de la technique il est possible de la proposer pour de plus grandes interventions.

La FUE peut être proposée aux Hommes comme aux Femmes. Elle ne peut pas être proposée aux cheveux crépus, ni aux cheveux frisés. Elle ne  peut pas non plus être proposée aux cheveux blancs ou clairs, sauf s’ils sont teintés préalablement à l’intervention.

La FUE peut être proposée en première intention pour les petites calvities ou les calvities débutantes : golfs temporaux, cicatrices ou trous à recouvrir, petite zone de pelade…

Elle peut aussi être proposée pour améliorer une précédente intervention de microgreffe capillaire afin de densifier une zone en particulier.

Si la zone à traiter est trop étendue,  il faudra prévoir plusieurs séances de FUE afin d’obtenir un excellent résultat sur celle-ci.

La FUE peut tout à fait être proposée pour les microgreffe de Barbe et/ou Moustache.

La FUE permet ainsi de :

  • Redessiner une ligne plus nette de barbe,
  • Augmenter la densité pillaire d’une barbe,
  • Redessiner une moustache,
  • Recouvrir une cicatrice ou un trou dans la barbe…

Des épilations répétées, une maladie, un traitement, autant de causes pour avoir un sourcil absent ou peu fourni. La microgreffe par FUE peut être proposée pour traiter un problème au niveau des sourcils.

Ainsi la FUE permettra de :

  • Traiter des sourcils trop fins,
  • Redessiner des sourcils clairsemés ou mal dessinés,
  • Couvrir une cicatrice ou un trou,
  • Améliorer une queue de sourcils trop fine, etc…

L’intervention en pratique

Le praticien repère très soigneusement la zone de prélèvement. Dans le cadre de la FUE, le praticien peut être amené à raser la zone si nécessaire. La zone de prélèvement est ensuite désinfectée soigneusement avant que le médecin pratique l’anesthésie locale.

Une fois l’anesthésie réalisée, le patient ne sent plus de douleur dans la zone traitée. Le prélèvement peut alors commencé.

Dans le cadre de la FUE, les greffons sont extraits un à un. La taille des greffons dépendra de la taille du foret utilisé. Pour avoir une microgreffe la plus naturelle possible, il est très important de n’utiliser que des petits forets. Nos praticiens, dans la mesure du possible essaient de travailler avec des punchs de maximum 1 mm afin d’obtenir des petits greffons, toujours dans le soucis d’un résultat le plus naturel et discret possible.

La zone de prélèvement va d’une oreille à l’autre, ce qui permet de ne pas concentrer tous les prélèvements dans le même endroit de la zone occipitale et ainsi éviter « l’effet mité » du cuir chevelu. Il est en effet essentiel de suffisamment espacer les micro-punchs les uns des autres pour ne pas faire apparaître de zone clairsemée dans le cuir chevelu, ce qui pourrait devenir visible.

Une ou plusieurs assistantes vont vérifier la qualité des greffons prélevés un par un. Cette étape est tout aussi importante que le prélèvement afin de permettre une excellente repousse. L’intégrité de chaque greffon est ainsi surveillé et si ce n’est pas le cas, celui-ci ne sera conservé . Tous les greffons sont à la fin de cette étape comptabilisés et placés dans une solution physiologique saline et réfrigérée en attendant leur implantation.

Le praticien marque les zones d’implantations et repère bien soigneusement le sens de pousse des cheveux ou poils  déjà présents sur la zone.

Une fois l’anesthésie de la zone à réimplanter réalisée, le praticien va pratiquer de très fines incisions qu’on appelle également micro fentes, plus ou moins grandes selon la taille des greffons prélevés et dans lesquelles sont implantés les greffons un à un. On transfère un greffon par micro-fente. Toutes  les micro-fentes sont réalisées dans l’axe d’implantation naturelle des cheveux ou des poils de la zone afin d’avoir une repousse la plus naturelle, harmonieuse et discrète possible. Les microfentes sont réalisées entre les cheveux existants afin de ne pas abimer ceux-ci. Cette dernière partie de l’intervention peut durer quelques heures selon le nombre de greffons.

Cette étape est totalement indolore, une fois l’anesthésie réalisée. Elle saigne très peu.

Nos conseils pour une microgreffe capillaire par technique FUE réussie

Votre médecin vous demandera de préparer l’intervention avec de l’ARNICA et de l’EXTRANASE pendant quelques jours afin de limiter au maximum les suites.

Le jour de l’intervention, après avoir réalisé un shampooing désinfectant, il vous sera demandé de ne rien appliquer sur votre cuir chevelu.

Si vous avez des cheveux balncs ou très clairs, il faudra prévoir une coloration au moins une semaine avant intervention. En revanche, il ne faudra pas raser votre cuir chevelu afin que les cheveux soient présents et visibles le jour de l’intervention.

L’intervention est totalement indolore une fois l’anesthésie réalisée.

Lors de l’étape de prélèvement, vous êtes allongé(e) sur le ventre. Cette étape est très courte.

Lors de l’étape de réimplantation, vous êtes soit assis soit allongé. Vous aurez alors la possibilité de vous reposer, d’écouter de la musique ou de regarder un film.

Après l’intervention, il vous sera demander de repartir accompagné(e) si possible.

Votre praticien vous prescrira des traitements post-intervention, mais il peut aussi vous proposer des suppléments alimentaires, de la mésothérapie capillaire et/ou de la LED.

L’implantation des greffons est fragile et vos greffons doivent être respectés, c’est pourquoi il vous sera demandé d’être très précautionneux avec votre cuir chevelu et éviter les manipulations intempestives durant 1 mois.

Le premier shampooing sera réalisé très délicatement après quelques jours selon une technique que le praticien vous aura expliqué après l’intervention.

Le sport est contre-indiqué pendant 1 mois. Idem pour le soleil.

Après l’intervention, il existe une période d’éviction sociale d’environ 4 à 5 jours liée à l’oedème dans la zone d’implantation qui va se résorber après quelques jours. Durant cette période, des petites croûtes vont remplacer les fentes et les zones de punchs. Les crôutes des punchs vont cicatriser en quelques jours, celles des greffons en une à deux semaines.

Les premiers cheveux implantés réapparaitront après 4 mois et la pousse sera considérée comme définitive après 6 mois environ.

Les résultats attendus*

Après une microgreffe capillaire par technique FUE, la repousse des cheveux greffés s’effectue petit à petit au rythme de 1 cm par mois, de façon naturelle. Les cheveux commenceront à être visible environ 4 mois près l’intervention.

Pour obtenir un résultat définitif, il faudra attendre le 6ème mois après la FUE afin d’apprécier les effets de cette technique. Les nouveaux cheveux pourront alors être coupés, colorés, lissés, frisés, comme pour vos cheveux non greffés et sans mauvaise surprise.

Il ne faut pas oublier que cette technique donne un résultat qui améliore la calvitie mais ne permettra pas de retrouver sa chevelure de base. C’est pourquoi il peut y avoir plusieurs séances de FUE à prévoir  afin d’obtenir un meilleur résultat. Il est préférable d’attendre 4 à 6 mois avant de prévoir une deuxième intervention, surtout afin d’avoir déjà un début de repousse.

*Les résultats attendus peuvent varier en fonction de chaque individu.

PARMI NOS TARIFS

Les tarifs de la microgreffe sont sur devis car le tarif dépends de la zone à traiter et du nombre de greffons nécessaire. Un devis vous sera remis par le médecin lors de la première consultation.

Un délai de 15 jours sera obligatoirement respecté entre cette consultation et l’intervention.

Voici nos différents tarifs concernant la microgreffe capillaire :

  • Microgreffe capillaire par FUT : à partir de 2500 Euros
  • Microgreffe capillaire par FUE : Sur devis selon le nombre de greffons.