skip to Main Content

LE COOSCULPTING POUR NOS BOURRELETS DISGRACIEUX

Avec les résultats produits par le Coolsculpting, plusieurs spécialistes n’hésitent pas à le présenter comme une alternative sûre pour faire disparaître les bourrelets disgracieux (poignées d’amour, culotte de cheval, etc.). Un tel discours est-il vraiment prouvé ? Petite enquête sur la technique « la plus sûre » de cryolipolyse utilisée pour embellir la silhouette.

Une technique innovante pour éliminer les bourrelets disgracieux

Écoutons ce témoignage d’un des patients de notre centre: « J’ai testé le Coolsculpting parce que je n’arrivais pas à perdre mes poignées d’amour. Un spécialiste m’a bien expliqué comment cela fonctionne, j’ai donc réalisé en toute confiance une séance sur mes bourrelets. J’ai perdu mes bourrelets disgracieux 3 mois après ». Ce témoignage est une preuve concrète des performances des techniques esthétiques de nouvelle génération, notamment la cryolipolyse. En fait, ce nom, qui semble compliqué à prononcer, désigne la destruction des amas de graisse par le froid. C’est cette technique performante qu’utilise le Coolsculpting pour redonner une belle silhouette aux femmes et aux hommes. Tout le monde est concerné donc pourquoi s’en priver ?

Vous pouvez envisager un Coolsculpting quelle que soit la taille de vos rondeurs localisées. Optez pour le Coolsculpting afin de supprimer les graisses superflues qui se logent dans l’abdomen, la face internes des cuisses, le dos, etc… Mais, il faut savoir tout de même que les graisses peuvent revenir si vous n’avez pas une bonne alimentation ou une parfaite hygiène de vie. 

De résultats spectaculaires à partir de 2 mois

Si le Coolsculpting remporte de plus en plus de suffrages, c’est parce qu’il donne des résultats très satisfaisants, contrairement à d’autres techniques beaucoup moins sécurisées et efficaces. Ils sont surtout visibles 2 ou 3 mois après l’intervention. Au cours de la thérapie, le médecin esthétique soumet la zone du corps à traiter à une température très basse allant jusqu’à moins 10°C. Il n’y pas de risque, car le spécialiste utilise un gel pour protection de la peau. Le principe de déloger les graisses en utilisant le froid n’est pas idiot. Il faut donc saluer cette belle initiative des experts qui aide vraiment à perdre les bourrelets disgracieux. Ça marche ! A condition de bénéficier d’une bonne prise en charge avec un spécialiste formé à la technique.

Jouez la carte de la prudence

Si parfois ça ne marche pas chez certaines personnes, c’est d’une part parce qu’elles s’engagent sans être bien informées sur le risque d’effets secondaires ou d’un éventuel échec. Seul un praticien expérimenté dans le domaine doit attirer votre attention pour obtenir des résultats optimisés. Sans attendre… Essayez dès maintenant le Coolsculpting en toute sécurité pour une silhouette parfaite en toute circonstance !

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.