skip to Main Content

FAUT-IL SE LAISSER TENTER PAR LA MÉDECINE ESTHÉTIQUE AVANT 35 ANS ?

Hormis la crème anti-âge, la médecine esthétique pratiquée avec parcimonie offre aux patientes bien plus qu’une nouvelle jeunesse, mais des trais reposés !

Le point avec l’experte du Centre Arthestic à Paris.

Des récentes études montrent que les moins de 35 ans sont deux fois plus nombreux à franchir le cap des injections que les plus de 55 ans…

Vous, qui êtes un ou une jeune patient(e) allez chercher principalement une excellente hydratation, une illumination de votre teint et surtout une peau radieuse sans imperfection. Et oui, les selfies ne laissent rien passer des défauts, et pour s’éviter les nombreux filtres, autant avoir une peau impeccable dès le départ !

En tant que patients connectés, vous  êtes de plus en plus au courant des dernières techniques et de leurs effets, et vous sentez plus à l’aise pour y avoir recours facilement. Les moins de 35 ans, davantage renseignés que leurs aînés sur la prévention anti-âge, sont désormais acteurs et actrices et ne veulent pas rester spectateurs de leur vieillissement.

Lorsque les premiers signes de l’âge commence à se dessiner, les patients(es) jeunes savent qu’ils ne peuvent plus seulement compter sur une cosmétique traditionnelle, mais qu’ils doivent envisager de passer à la médecine esthétique qui leur apportera une réponse non invasive et surtout efficace.

C’est d’ailleurs prouvé par de nombreuses études, une prise en charge tôt de la peau (par de la mésothérapie polyvitamines, des skinbooster, des peelings ou encore de la LED) permet un ralentissement du vieillissement cutané.

Donc n’ayez plus d’hésitation à sauter le pas, le tout étant d’avoir un résultat à la hauteur de vos attentes !

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.