skip to Main Content

L’ACIDE HYALURONIQUE EN INJECTION OU TOPIQUE ?

L’acide hyaluronique n’est pas tout jeune, puisqu’il a été découvert en 1934 dans l’humeur vitrée de l’œil de bœuf. Aujourd’hui rassurons-nous il est obtenu par biotechnologie.

Dans les années 1980, l’effet cicatrisant de l’acide hyaluronique a été très étudié. Il a été démontré qu’il favorise la cicatrisation des brûlures.

Cette molécule est hygroscopique ce qui lui confère une grande capacité de rétention d’eau ; on parle de propriétés volumatrices. Cela donne la possibilité de l’utiliser en injection pour le traitement des pertes de volumes au niveau des lèvres et du visage mais aussi des mains. Il active la synthèse de collagène, protéine responsable de la tonicité du derme et inhibe les enzymes comme les métalloprotéinases, impliquées dans la dégradation des fibres de collagène… Cela lui confère des propriétés anti-âge très intéressantes.

L’acide hyaluronique est d’ailleurs utilisé à ces fins en médecine esthétique depuis les années 1900, notamment lorsqu’il est injecté dans les rides par exemple. #Restylane utilisé au centre Arthestic est l’un des premiers à avoir été proposé dans le monde.

Est-il valable en cosmétique ?

Fascinée par le succès remporté par cette molécule dans le domaine de la médecine esthétique, l’industrie cosmétique ne tarde pas à s’en emparer. On voit déferler sur le marché des cosmétiques à base d’acide hyaluronique. Cette molécule utilisée dans les cosmétiques depuis les années 1980 est encore pleine de ressources et les services marketing sauront toujours nous la présenter comme un actif particulièrement innovant.

Pourtant il faut noter que les résultats escomptés ne peuvent être atteints que lorsque l’on injecte par aiguille. Puisque son poids moléculaire est bien trop élevé pour passer la barrière de votre peau. Il sera intéressant pour son côté « hydratant » et lissant de surface, mais ne pourra être utilisé pour régénérer la peau en profondeur.

Pour ainsi bénéficier des effets actifs sur le derme de l’acide hyaluronique, la seule solution restera donc une injection de celui-ci…

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.